ACCUEIL >Nos actions >Journalisme

« Debout congolaises ! » : un webzine pour la promotion des droits des femmes

lundi 20 mars 2017, par SIGNIS

Kinshasa, 20 mars 2017 (IBTimes UK). L’observatoire congolais de la parité a lancé un nouveau webzine (magazine en ligne) afin de promouvoir et de défendre les droits des femmes en République démocratique du Congo (RDC).

L’observatoire de la parité a profité de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars, pour lancer son webzine « Debout Congolaises ! ». Le site internet IBTimes UK s’est entretenu avec la directrice de l’Observatoire, Esperance Mawanzo, éditrice du magazine.

« Nous avons regardé la manière selon laquelle l’information est partagée à l’heure actuelle par les jeunes, filles ou garçons, sur leurs smartphones. C’est la raison qui nous a poussés à publier ce webzine féministe. Nous nous sommes demandé comment nous pourrions toucher cette jeune génération. »

La directrice de l’observatoire, qui travaille en partenariat avec des représentants de ministères, des experts indépendants, des ONG promouvant les droits des femmes et des agences de l’ONU, a expliqué que l’idée d’un magazine visant à promouvoir les droits des femmes découlait de la focalisation continue sur la crise politique.

« vu les récents développements politiques en RDC, nous avons décidé d’aborder tous ces sujets depuis notre point de vue », explique Mawanzo, aussi connue sous le nom de « maman parité ».

« L’une des raisons qui nous a motivés à sortit ce magazine est de montrer ques les sujets politiques ne sont pas les seuls à affecter les congolaises. Elles s’intéressent aussi aux sujets liés à la santé et à l’éducation », continue-t-elle, tout en insistant sur le fait que le magazine abordait de nombreux sujets, allant des actualités culturelles à l’éducation sexuelle, en passant par des interviews de personnalités telles que des femmes journalistes ou candidates à des élections.

« Nous essayons de combiner tous les sujets liés à l’égalité des genres, dont la sexualité, qui reste un sujet tabou. Les jeunes femmes ne parlent pas de sexe, ou de menstruation avec leurs familles. Les femmes ne sont pas au même niveau que les hommes. »

Découvrez le webzine ici.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds