ACCUEIL >Nos actions >Télévision

La diffusion de la messe à la télévision publique espagnole menacée

mardi 21 mars 2017, par SIGNIS

Madrid, 21 mars 2017 (ANS). Podemos, le parti politique espagnol de gauche radical, veut supprimer le programme « El Dia del Señor » (le jour du seigneur), diffusé tous les dimanches matins sur la télévision nationale espagnole. Le P. Javier Valiente, salésien, délégué des communications sociales de la Province de Madrid, et Vice-directeur du programme, a réagi.

« Je veux rappeler que la messe est transmise par la TV depuis trente ans », a-t-il déclaré. « Enlever ce programme serait une grande perte au niveau d’accompagnement spirituel pour beaucoup de personnes qui, chaque dimanche, suivent la messe à la TV ». De plus, il faut noter que, depuis l’annonce de Podemos, le nombre de téléspectateurs a triplé, ce qui montre « la volonté que la messe continue à être transmise ».

D’autre part, « il ne s’agit pas d’un privilège de l’Eglise Catholique. Les TV publiques font espace à divers crédos religieux : à l’intérieur des programmes de notre TV publique trouvent place aussi l’Islam, l’Eglise Evangélique et la Communauté hébraïque », continue-t-il.

JPEG - 64 ko
Javier Valiente

« Ces programmes ont leur raison d’être parce que le service public est financé par tous les Espagnols ». « La messe du Dimanche doit continuer car, pour beaucoup, c’est l’unique consolation de cette journée – a écrit le jeune prêtre Patxi Bronchalo dans une lettre ouverte devenue virale sur les réseaux sociaux. Beaucoup de personnes trouvent paix et compagnie uniquement lors de la diffusion. Beaucoup seront privés de cette « nourriture pour l’esprit ». Beaucoup ont vécu une vie remplie de fatigues et de privations et sont maintenant seuls. Il ne leur reste que le Seigneur. Beaucoup souffrent à cause de la crise et n’ont que le Seigneur. N’est-ce pas un devoir de l’Etat que de garantir le bien-être de ses citoyens ? Et l’âme n’est-elle pas une partie fondamentale à soigner pour qu’une personne se porte bien ? »

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds