ACCUEIL >Ressources >Publications utiles

Balises pour un itinéraire en éducation au cinéma tout au long de la vie

jeudi 2 mars 2017, par SIGNIS

Bruxelles, 2 mars 2017 (CSEM). L’éducation à la démocratie et au “vivre ensemble” fait incontestablement partie des missions du système éducatif et scolaire. Et, parmi les instruments susceptibles d’être utilisés dans cette perspective, le cinéma représente sans aucun doute un média séduisant, facilement accessible, susceptible de provoquer le débat et la réflexion, tout en ayant un fort impact émotionnel.

Jusqu’alors, il n’existait pas en Fédération Wallonie-Bruxelles (Belgique) de document présentant un parcours citoyen en matière d’éducation au cinéma et ce, dès le plus jeune âge.

Le film est aussi souvent utilisé dans une dimension pédagogique visant à illustrer un propos. L’enseignant ou l’animateur projettera un film traitant d’une thématique choisie parce qu’il entend sensibiliser son jeune public à celle-ci. C’est ce que les auteurs appellent l’éducation par le cinéma. Certes, ceci est intéressant en soi, cependant, le cinéma au sens large du terme recèle d’autres vertus éducatives, souvent sous-estimées, que ce document va tenter de mettre en évidence. C’est ce que les auteurs appellent l’éducation au cinéma.

Les balises présentent 26 expériences cinématographiques, divisées en 7 chapitres (correspondant chacun à une tranche d’âge) que tout individu devrait avoir vécues en matière de cinéma. Chaque chapitre propose plusieurs expériences, au départ très simples et se complexifiant au fil de l’âge. Ces expériences sont illustrées par différents exemples d’activités ; leurs intentions (but à atteindre) ; les compétences transversales et/ou disciplinaires (de 3 à 14 ans) et les compétences terminales (de 14 à 18 ans) qui y sont développées. Des ressources techniques et des prolongements créatifs sont également prévus pour permettre aux lecteurs d’aller plus loin dans leurs démarches.

Pour ce qui est de la formation initiale et continuée, plusieurs pistes évoquées devraient permettre d’améliorer l’approche de l’éducation au cinéma que peuvent en avoir les professionnels de la formation.

À côté des compétences transversales, disciplinaires et terminales telles que définies dans les missions de l’enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, il convient de prendre également en compte les compétences en éducation aux médias telles que définies par le Conseil supérieur (CSEM). L’illustration d’un exemple concret est présentée à la fin de la brochure.

Le document peut être téléchargé ici gratuitement.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds